Google+ Followers

jeudi 21 mai 2015

Rencontre à la bibliothèque de Crémieu


Le 24 juin, à 18 h, je serai à la bibliothèque de Crémieu pour parler de mon premier livre Palum avec des adolescents (mais pas que !).

Je suis d'abord super contente de pouvoir rencontrer des lecteurs et discuter avec eux d'histoires, de fantasy et d'écriture.Mais je suis aussi super angoissée !

Et si la bibliothécaire annulait faute d'intéressés ? "Désolée, madame, mais personne n'a lu votre livre..." 
J'ai le trouillomètre dans le rouge écarlate...Et si j'étais trop timide, trop ennuyante, trop bavarde et que, du coup, je leur passais l'envie de lire la suite ?
Et s'ils n'avaient aucune question ?
Trouverai-je de quoi animer la conversation ?
Et s'il y en avait un (ou plein) qui étai(en)t venu(s) juste pour me dire qu'il(s) n'avai(en)t pas aimé ?Vous l'aurez compris, je m'angoisse un tantinet (un grossinet ? un paquinet ? un maxinet??) à l'idée de cette première rencontre...

Mais en même temps, j'ai super envie !Et si ça se passait bien ? Si cet échange était encourageant ? s'il m'apportait de nouvelles réflexions pour la suite ? J’adorerai devoir revoir mon plan suite à un échange riche avec des lecteurs ! et si je pouvais me voir dans le regard d'un seul lecteur comme un auteur ?

Finalement, ça fait une flopée de questions et toutes ont pour l'instant la même réponse:On verra bien le 24 juin à 18 h à la bibliothèque de Crémieu !

Alors si vous êtes dans le coin et un peu curieux, si vous avez lu Palum ou si vous avez envie d'en savoir plus, venez remplir la salle. Je serai toute stressée, mais souriante et promis, j'essaierai de ne pas être trop bavarde !

1 commentaire:

  1. Bonjour Solange,
    J'étais hier soir à Crémieu et j'en suis ravie. Je comprends toutes tes interrogations et j'imagine ta trouille au ventre mais ça ne se voyait pas du tout. J'ai vraiment apprécié cette rencontre et je crois que j'aurais pu t'écouter parler de ta passion pendant des heures. Tu as aussi remué pas mal de choses en moi lorsque tu parles de la création, du fait que l'on garde de nombreuses choses en nous et puis un jour il faut que ça sorte et puis un jour il faut oser le montrer aux autres et puis ...et puis ...On se rend alors compte que nous sommes enfin sur la bonne voie, sur NOTRE voie.
    Alors, non seulement j'ai envie de découvrir tes livres mais cela m'a aussi motivé pour suivre mes rêves.
    Hier soir, j'ai essayé de commencer Palum mais je n'ai pas réussi à me concentrer. Je repensais à tout ce que tu expliquais sur le processus d'écriture et j'avais l'impression d'essayer d'analyser ton texte plutôt que de me laisser aller dans l'aventure. Je crois que j'étais en train de digérer tout ce que tu avais dit, tout ce qui faisait écho en moi. Je vais attendre quelques jours et je plonge !
    Alors, tout simplement merci et je te souhaite de continuer à écrire et à rêver.
    Evelyne (la maman de Laura, la grande Ado)

    RépondreSupprimer